Argile & Digestion


L'argile c'est le remède des pauvres, accessible à tous et qui peut s'utiliser de bien des manières pour résoudre bien des "désordres". On la retrouve dans tous les courants naturels de santé et c'est bien normal, car l'argile est efficace.

 

 

Constipation

Pour les constipés, elle va littéralement déboucher les canalisations. Elle va permettre, par son action dynamique, de relancer le mécanisme permettant au transit de se réguler, de s'affirmer et de fonctionner. Elle va très rapidement normaliser notre système digestif en relançant le processus d'élimination de nos selles. Elle sera bien plus efficace que n'importe laquelle de vos purgatifs chimiques, et sans conséquences néfastes ! L'argile travaille, elle agit ! Et c'est souvent que des éliminations de nuisibles et de matières "étranges" se produisent. Donc là, il ne faut pas avoir peur, il ne faut pas réagir dans la précipitation mais se dire que ce n'est pas à cause de l'argile que nous avons ces nuisibles, ces matières étranges, mais qu'elles étaient là bien avant la cure. Elles sont les symptômes d'un état physiologique plus profond et elles participent aussi beaucoup à notre mal-être digestif. L'argile a seulement entrainé leur évacuation.

Diarrhées

Que cela soit dans le cadre d'une crise aigüe, comme lorsque l'on est malade, ou d'une pathologie chronique avec colopathie fonctionnelle ou n'importe quelle irritation ou dysbiose, les résultats seront présents. L'argile permettra de moduler les selles, de ralentir ce transit trop actif, présent sur des tissus trop irrités et ainsi de recréer une élimination normalisée. Elle donnera au corps la possibilité de se nettoyer des nuisibles et elle viendra chasser les proliférations fongiques et bactériennes ! L'argile agira directement sur les tissus du système digestif et pourra rester dans les intestins aussi longtemps que le corps en aura besoin. Dans le cadre d'une mise à la selle trop rapide, mal contrôlée et de type "robinet", l'emploi du psyllium blond sera très intéressant, car il agira en synergie avec l'argile pour créer du meuble au transit trop rapide.

Ulcères

Que ce soit, de l’œsophage, l'estomac (ulcères gastriques), au niveau du duodénum, des intestins (ulcères peptiques), les personnes souffrantes se sentiront soulagées et si elles accompagnent la cure par une bonne hygiène alimentaire et physique, les ulcérés deviendront des soignés. L'alimentation aura une part très importante dans le processus mais l'argile sera la béquille efficace du retour à la santé. La première chose à faire en cas d'ulcération est d'arrêter tout ce qui "irrite": Les alcools, tabacs, alimentation acidifiante et mauvaises associations sont à proscrire. Cela permettra déjà d'abaisser considérablement le feu qui nourrit l'inflammation. Il faut également jouer sur l'art qu'est la diététique afin de donner le temps et la possibilité au corps de se réparer. Également mieux respirer. L'argile permettra de calmer la souffrance engendrée, elle est un puissant anti-douleur naturel ! Elle va, même en restant dans la lumière digestive, agir à distance sur les organes qui en ont le plus besoin, le foie sera visé, et souvent les personnes entreprenant la cure dans ces conditions ressentent comme des gargouillements au niveau de l'hépatique, c'est une bonne chose. Les résultats sont pour le moins surprenant à celles et ceux à qui les experts ont toujours dit qu'il faudra toujours suivre une médication chimique anti-symptomatique stricte et même à penser à l'opération.

Irritation/ Inflammation

L'argile apportera un soulagement plutôt rapide. Efficace, elle gère aussi bien les brûlures externes sur la peau avec des cataplasmes, que les brûlures internes par une cure. Elle a la capacité d'agir localement, et aussi longtemps que nécessaire, sur l'endroit abimé, lésionné, ulcéré.

Ballonnements

Qui dit ballonnement dit fermentation, et qui dit fermentation dit également en amont problème de digestion provoquant un transit irrégulier et réduit par une difficulté des organes digestifs à accomplir leurs tâches. Cette difficulté peut résulter d'une alimentation trop riche et trop raffinée, trop transformée. Il est effectivement courant de voir des personnes qui ne savent même plus manger un fruit ou un légume cru. À un moment ou un autre d'un régime essentiellement basé sur le modèle que propose notre industrie agro-alimentaire, les carences enzymatiques, minérales, vitaminiques et énergétiques vont commencer à se sentir et les organes commenceront à fonctionner moins bien, un peu comme une télécommande de télévision dont les piles commencent à fléchir, ça ne marche pas à tous les coups.

 

Notre alimentation moderne pose ainsi le double problème énergie/encrassement, c'est à dire que d'une part elle ne nous apporte plus l'énergie suffisante au bon fonctionnement de notre corps, mais qu'en plus elle va laisser, à des niveaux importants, des déchets qui vont venir s'accumuler dans nos liquides, congestionner nos tissus et empêcher le bon fonctionnement de nos organes. Les ballonnés sont souvent victimes d'un terrain (le corps) trop encrassé, trop congestionné, et d'une baisse de leur vitalité redirigée non plus vers la bonne physiologie du corps mais vers les déchets accumulés afin de tenter de les éliminer. C'est là où il est primordial, dans un premier temps, d'augmenter les "bons aliments", c'est à dire naturels et non raffinés, non pollués (biologiques), afin d'éviter au corps de trop travailler (dépense en énergie vitale).

 

Cela aura également pour effet de baisser la charge totémique relavant de la digestion d'aliments positifs ! Si notre corps consomme moins d'énergie dans ses phases de digestion, les organes digestifs auront la possibilité de commencer à se restaurer et donc à se décongestionner en éliminant progressivement leur déchet accumulé, ce qui de facto baissera les symptômes associés comme les ballonnements ! Et si l'alimentation est trop éloignée de nos besoins physiologiques, si elle est trop riche en aliments nécessitant de longs temps de digestion, comme la viande et ou les produits animaux dérivés, les produits raffinés (voir article ici) et transformés, les stimulants, alors les symptômes associés aux ballonnements s'intensifieront. Sur un terrain affaibli, l'alimentation moderne montrera vraiment ses effets pernicieux et les ballonnés sont les victimes de ce phénomène.

Lorsque nous mangeons un produit carné ou qui possède des ingrédients trop raffinés, il nécessitera de très longs temps de digestion (07h00 minimum pour une pâtisserie à base de sucre blanc et farine blanche). Jusqu'ici tout va bien, mais lorsque nous ingérons de tels produits, leur (in)digestion entrainera une décomposition complexe des éléments chimiques présents et/ou vides d'éléments nutritifs. Cette décomposition sera de facto agressive pour nos tissus digestifs et nous aurons beau prendre tous les médicaments du monde, ça ne changera pas ce phénomène. C'est physiologique, notre corps sait digérer les aliments (fruits et légumes) qui sont prévus pour lui, et moins bien les autres. Alors ces digestions "violentes" entraineront un état inflammatoire, irritant; Le transit sera ralenti et le bol alimentaire commencera à fermenter dans les intestins, ce qui entrainera une formation de gaz plus ou moins odorant.

 

Plus l'état de notre repas sera fermenté, plus l'odeur des gazs seront désagréables, plus nous nous rapprocherons non plus d'un état de fermentation avec formation d'alcool, mais bien de putréfaction (pour les viandes), encore plus agressif, encore plus délétère. Nous sommes ici au coeur du phénomène du ballonnement; Mais ce n'est pas tout, car une fois les muqueuses agressées, notre corps produira, pour se protéger, du mucus, des sortes de glaires, pour "lubrifier" les tissus et se préserver au maximum. Cette "pâte" sécrétée, associées aux colles (résidus des digestions des aliments raffinés et transformés) entraineront à terme, si nous mangeons mal tous les jours, une sorte de plaque muccoïde qui une fois bien installée dans les intestins sera le nid de toutes les vermines et mauvaises digestions possibles.

 

À ce moment là, la congestion digestive sera effective, et même une bonne alimentation ne peut suffire seule à inverser le phénomène, il faut passer à des techniques plus importantes pour pallier l'insuffisance et augmenter l'élimination qui accompagne une bonne hygiène de vie, par des outils dont l'argile est le penchant le plus "doux".

 

 

La cure d'argile va permettre, couplée à certaines plantes, de faire bouger la plaque, de l'entrainer vers la sortie. Elle est cette substance étrange que l'on peut observer au début (ou pas) d'une cure, et il pourra être intéressant de réaliser des lavements ou faire appel à des thérapeutes pratiquant l'hydrothérapie du côlon. L'argile va permettre d'éviter la fermentation en agissant comme une éponge, en enfermant les molécules toxiques, en drainant les éléments indésirables, car là où l'argile passe les poisons trépassent. À noter d'ailleurs qu'il faut toujours prendre l'argile le plus loin possible (plusieurs heures) d'une prise de médicaments car elle annulera ses effets.

 

 

Posologie

L'idéal reste de prendre l'argile le matin à jeun, sur une période de 3 semaines au minimum. Après on s'arrêtera quand notre corps nous dira stop, par des oublis répétés ou simplement par lassitude, une envie de changement. L'argile sera verte, blanche, ou même rouge. Vous prendrez celle qui vous attire le plus, même si je conseille fortement la verte pour son action complète. Elle sera bio, 100% naturelle, surfine et/ou ultra-ventilée, chauffée par le soleil.

Le process est le suivant :

1) Prendre d'une cuillère à café jusqu'à 4 cuillères à déposer dans un verre d'eau de source, la veille au soir.

2) Ne pas remuer, laisser l'argile se déposer au fond du verre.

3) Utiliser uniquement une cuillère en bois ou en plastique (une cuillère en métal dépolariserait l'argile et on ne veut pas).

4) Remuer l'argile le matin en se levant et boire le tout à jeun.

5) Observer les réactions de son corps et adapter en fonction la dose (qui peut augmenter ou diminuer).

6) Adopter une hygiène de vie responsable et en accord avec les possibilités de notre corps pour soutenir le travail de l'argile.


Ouvrages sur le thème

Cliquez sur l'image pour accéder directement à l'ouvrage


 

L'Argile qui guérit : Mémento de médecine naturelle Broché – Raymond Dextreit

Mieux qu'une synthèse ou qu'une compilation, "L'Argile qui guérit.", permet de comprendre vraiment l'argile et comment l'utiliser pleinement et efficacement. Sous la plume de Raymond Dextreit, vous trouverez absolument tout ce que vous devez savoir en matière de thérapeutique naturelle… À la fois détaillé et précis, le propos de l'auteur guide le lecteur, nouveau venu ou averti, en toute sécurité vers la voie de la santé.

200 remèdes à l'argile – Philippe CHAVANNE

Le réflexe santé 100 % nature inspiré de nos grands-mères ! Vous en avez assez des produits industriels ou chimiques payés au prix fort ? Vous voulez utiliser des produits sains comme votre mère ou votre grand-mère le faisaient ? Découvrez 200 remèdes à l'argile ! Bon marché, accessible pour tous, facile à utiliser, sain : l'argile a tout pour plaire. Santé, beauté, hygiène, maison... Ses utilisations sont multiples : l'argile a déjà fait ses preuves ! Contre les ulcères de l'estomac, en cataplasme, pour absorber les odeurs indésirables... Les différentes argiles présentées dans cet ouvrage vous aideront à lutter contre tous vos petits ennuis du quotidien ! Exemples : Bain hydratant maison : Un demi kilo d'argile blanche ajouté à l'eau chaude de votre bain, il n'en faut pas plus pour réaliser votre bain hydratant "maison" ! Restez immergé au moins un quart d'heure afin de bien en profiter, puis ressortez de la baignoire sans vous rincer. Eau : L'eau qui sort de votre robinet sent mauvais ou vous semble polluée ? Ne comptez surtout pas sur les produits chimiques injectés par les compagnies distributrices d'eau pour résoudre le problème et vous fournir une eau parfaitement pure. Agissez par vous-même. L'argile va venir à votre secours ! En fonction du volume d'eau à traiter, ajoutez-y de l'argile et laissez reposer avant d'utiliser l'eau. L'argile va purifier l'eau mais va également la désodoriser.

En forme grâce à l'argile ! : Santé et bien-être au naturel – Cécile Baudet

Grâce à ses propriétés physicochimiques, l'argile peut soigner de nombreux maux du quotidien ! Elle fixe, puis évacue les substances indésirables (bactéries, germes, toxines...) présents sur une plaie ou dans le tube digestif. Sa richesse en silicium en fait un puissant reminéralisant et un anti inflammatoire reconnu. Elle permet aussi de réaliser des soins d'hygiène du corps ou de beauté naturels. Aphtes, arthrose, brûlure, écharde, entorse, ulcère... De A à Z, les maux que l'on peut soulager grâce à l'argile sont présentés en détaillant pour chacun le mode d'emploi en usage externe (cataplasme, application de poudre sèche...) ou interne (eau d'argile, cure...). Toutes les formes de l'argile (illite, montmorillonite, etc.) sont décrites, afin que chacun puisse choisir celle qui lui convient le mieux : concassée, en poudre surfine, en pâte... Enfin, 25 recettes simples et économiques sont fournies pour fabriquer soi-même shampooings, crèmes et masques. Biologiste, enseignante, journaliste, rédactrice en chef du magazine Alternative Santé, Cécile Baudet s'est spécialisée dans les médecines alternatives, l'alimentation, l'environnement et la santé. Depuis 30 ans, la Scop Terre vivante édite des livres d'écologie pratique, ainsi que le magazine Les 4 Saisons du jardin bio. Terre vivante a également ouvert un centre écologique en Isère, proposant des stages pratiques.

 

Argile: Un concentré de bienfaits pour votre santé, votre beauté et votre maison - Nathalie Cousin

Les différents types d'argile (kaolin, smectites, attapulgites) ont de nombreuses vertus que vous pouvez mettre à profil. Pour votre santé : réguler les troubles digestifs, soulager les troubles ostéo-articulaires, apaiser les affection ORL, buccales et dermatologiques, lutter contre la fatigue et la déminéralisation, cuisiner sainement... Pour votre beauté : réaliser des soins "maison" 100% naturels tels que masques pour le visage et les cheveux, démaquillants, maquillage, shampooings, bains d'argile, déodorants, dentifrices... Dans votre maison ; rénover, construire, décorer, nettoyer... Dans votre jardin et pour un usage vétérinaire. Cet ouvrage combine astuces, conseils, recettes et modes d'emploi testés et validés.

 

L'argile, médecine ancestrale: De la tradition aux preuves scientifiques - Philippe Andrianne

Depuis la nuit des temps, l'argile est un outil thérapeutique remarquable encore mal connu par les praticiens des médecines naturelles et sous-estimé par les médecines modernes. Argile verte, argile blanche, argile rouge; les argiles ont des compositions chimiques différentes qui permettent des applications thérapeutiques précises. Dans cet ouvrage, l'auteur nous amène à découvrir l'histoire et les origines des argiles, les différents types d'argile, le symbolisme de l'argile... jusqu'à l'argilothérapie sans oublier l'art de la préparation de l'argile. Un ouvrage de référence en la matière.

 

L'Argile facile : Une thérapie naturelle millénaire - Marie-France Muller

Quel est l'un des remèdes les plus anciens, les plus universels, et qu'utilisent même de nombreux animaux ?L'argile, bien sûr, dont la réputation n'est plus à faire depuis longtemps. Qu'elle soit appliquée en compresses ou cataplasme, ou qu'elle soit diluée dans de l'eau et absorbée en interne, l'argile est un agent thérapeutique polyvalent aux propriétés exceptionnelles.