Dr. Elmiger – Vaccination: Le Véritable Nettoyage Cellulaire


La THERAPIE SEQUENTIELLE est le nom donné en 1975 par le Dr Jean ELMIGER (http://www.jelmiger.com), de Lausanne, à une technique curative inspirée de la conception énergétique commune à toutes les médecines traditionnelles. Comme l'Homéopathie classique, dont elle dérive, la thérapie séquentielle (aussi dénommée homéopathie séquentielle) reconnaît dans le déséquilibre de l'énergie vitale la cause des maladies, aiguës ou chroniques. Mais contrairement à l'homéopathie, elle pousse le raisonnement plus loin que le simple constat de déséquilibre. Elle pose la question-clé : Pourquoi l'énergie vitale est-elle déséquilibrée ? La réponse est une évidence : parce qu'elle a été déséquilibrée. Par quoi ? Par ce que le Dr Elmiger définit comme une "séquence d'événements".

LES TRACES sont de deux natures :

Les traces matérielles, visibles sur le corps physique, faciles à identifier.Les traces immatérielles, de loin les plus importantes, ne peuvent se percevoir que sur le corps immatériel, le "corps énergétique" des médecines traditionnelles. Leur repérage est délicat, car il met en oeuvre des techniques de détection fines, dans lesquelles intervient également la sensibilité de l'opérateur (test à l'ohmmètre de Voll, pouls traditionnels chinois, pouls de Nogier, radiesthésie, tests kinésiologiques, ostéopathiques, etc.) Suivant la sensibilité du médecin, le résultat du repérage sera très variable, donc aussi le succès de la thérapie. Sont réputés importants les événements qui se signalent par une trace durable, qui affecte souvent à la fois le corps physique et le corps immatériel. Ils ne sont pas très nombreux. Les plus importants, au nombre de trois, se retrouvent da ns la quasi-totalité des anamnèses actuelles (anamnèse = histoire du malade).

Ce sont:

  • Le blocage ostéopathique des charnières crâniennes, consécutif à l'accouchement hyper médicalisé (horizontalité contre-nature, déclenchement artificiel...).
  • La sur-vaccination précoce, survenant sur un système immunitaire immature.
  • La suppression des exercices immunitaires naturels (les maladies infantiles), stoppés avec brusquerie par des traitements trop énergiques et/ou remplacés par une immunité vaccinale trop artificielle.

 

 


Cliquez sur l'image ci dessous pour découvrir ses ouvrages


La médecine retrouvée, ou, Les ambitions nouvelles de l'homéopathie